COMMUNALES 2018

Communales 2018: le bourgmestre sortant de Wezembeek-Oppem en tête d’une liste d’unité francophone

Communales 2018: le bourgmestre sortant de Wezembeek-Oppem en tête d’une liste d’unité francophone

Le Bourgmestre de Wezembeek-Oppem Frédéric Petit emmènera une liste d’union francophone. fredericpetit.be

Le bourgmestre de la commune à facilités de Wezembeek-Oppem (est de Bruxelles), Frédéric Petit, tirera la liste d’unité francophone LB-UNION en vue des élections communales du 14 octobre prochain.

Petit (MR) était devenu bourgmestre à la fin 2013 après un nouveau refus du gouvernement flamand de nommer François van Hoobrouck d’Aspre, pour infractions à la législation linguistiques liées à la langue de l’envoi de la convocation électorale.

Actuellement, LB-UNION dispose de 19 sièges sur les 23 du conseil communal, les cinq autres étant revenus à la liste d’unité flamande OPEN.

Deux autres communes à facilités de la périphérie bruxelloise ne verront pas de listes d’union francophone: Linkebeek, où Damien Thiéry (MR, ex-FDF) tire une liste alors que l’échevin Yves Ghequière (indépendant) en emmène une autre avec le soutien de la bourgmestre Valérie Geeurickx; et Crainhem, où une liste bilingue emmenée par la bourgmestre Dorothée Cardon de Lichtbuer (cdH) est en préparation. Cette liste a déjà reçu le soutien du cdH, d’Ecolo, de l’Open Vld et du CD&V.