Enjeux, présentation des listes...

MESLIN-L’EVÊQUE/GHISLENGHIEN

PHOTOS ET VIDÉOS | Des centaines de voitures parties en fumée

Un incendie s’est déclaré dans l’entreprise Galloo au zoning de Ghislenghien, spécialisée dans le recyclage automobile. Une impressionnante colonne de fumée, non-toxique, était visible à des kilomètres à la ronde. Heureusement, personne n’a été blessé.

À l’approche de midi, des dizaines de photos d’une impressionnante colonne de fumée, heureusement non-toxique, sont postées sur les réseaux sociaux. Une petite heure plus tôt, les services de secours avaient été appelés pour un début d’incendie au sein de la société Galloo (Meslin-l’Evêque) spécialisée dans le recyclage automobile.

«À notre arrivée, une colonne complète de voiture était déjà partie en fumée», ont précisé les pompiers. L’intervention a heureusement permis d’avoir rapidement le contrôle sur le sinistre et d’éviter que les flammes ne se propagent au bâtiment annexe. La plus grosse difficulté pour les services de secours aura été l’apport en eau. «Car la borne présente n’a pas assez de débit, détaille Éric Stasik, des pompiers de Leuze. Il a donc fallu mettre en place un va-et-vient de citernes venues de différents corps: Ath, Tollembeek, Lessines, Leuze, Estaimpuis ou encore Tournai. Elles ont à chaque fois été faire le plein sur la place de Meslin où le réseau est plus performant».

À l’heure actuelle, la cause de l’incendie n’est pas connue. «Elle devra être désignée par les experts qui descendront sur place». Certains employés de la société supposaient qu’un rayon de soleil avait pu «se refléter dans un pare-brise ou une vitre et enflammer un bout de papier qui traînait ou un siège. Ensuite, même si toutes les voitures sont dépolluées (NDLR: il n’y a plus de carburant, de batterie…), cela se propage très rapidement entre les tissus, les plastiques…» Selon les mêmes personnes, ce sont près de 300 véhicules qui sont partis en fumée. «On devait encore démonter les monteurs pour récupérer les pièces encore utilisables. C’est une perte sèche qui sera très conséquente».

Notons que l’intervention des pompiers devait encore durer une bonne partie de l’après-midi car il fallait dégager plusieurs automobiles afin de s’assurer qu’il n’y avait plus aucun foyer qui couve.

Personne n’a été blessé durant l’incident.

Le bourgmestre d’Ath, Marc Duvivier, est descendu sur place afin de constater l’ampleur des dégâts.