BELGIQUE

Belgocontrol: l’espace aérien belge a été brièvement fermé

Belgocontrol: l’espace aérien belge a été brièvement fermé

Problèmes techniques chez Belgocontrol ce jeudi après-midi. BELGA

Un problème technique chez Belgocontrol a entraîné jeudi après-midi l’évacuation de l’ensemble de l’espace aérien belge, indique l’entreprise en charge du contrôle du trafic aérien. Les avions ne pouvaient donc plus survoler le ciel belge.

L’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne Eurocontrol avait d’abord annoncé via Twitter que le trafic ne rependrait qu’à 19h00 mais c’est déjà le cas, indique Belgocontrol.

«Le problème que nous avions avec le chargement des données de vol a maintenant été résolu», précise le porte-parole Dominique Dehaene. «Les données sont à nouveau disponibles et le trafic aérien reprendra progressivement. Nous pensons qu’il faudra encore deux à trois heures pour que la situation soit de retour à la normale.»

Le problème technique avait entraîné la fermeture de l’ensemble de l’espace aérien belge peu après 16h00. La mesure «clear the sky» avait été opérée et aucun avion ne pouvait plus voler sous 7.500 mètres d’altitude. Les décollages et atterrissages étaient donc impossibles.

Belgocontrol ne connaît pas encore la cause précise de cet incident technique.

Retour à la normale vendredi à Brussels Airport

Brussels Airport prévoit que tous les vols prévus vendredi matin décollent à l’heure. La plupart des passagers qui devaient voler jeudi après-midi ont entre-temps trouvé une solution. Brussels Airport s’attend à ce que tous les problèmes soient pleinement résolus vendredi matin. Il est possible que des passagers doivent encore passer la nuit de jeudi à vendredi à l’aéroport.

Huit vols retardés et quatre annulés à l’aéroport de Charleroi

Huit vols ont été retardés et quatre autres annulés à l’aéroport de Charleroi (BSCA) jeudi après-midi à la suite du problème technique qu’a connu Belgocontrol. Les vols annulés ont touché 746 personnes, selon le porte-parole de BSCA.

Une partie des vols retardés ont concerné des passagers qui se trouvaient déjà dans l’avion au moment où le problème s’est déclenché. D’autres se trouvaient dans le terminal, selon l’aéroport. «Les passagers touchés par une annulation se sont vus proposer deux options: un remboursement ou une solution pour un prochain vol», a indiqué le porte-parole de l’aéroport. Ce dernier a indiqué qu’à l’heure actuelle, le situation était revenue à la normale sur le tarmac de BSCA.

+ LIRE AUSSI| Contrôle aérien: la Belgique bonne élève

Cet incident chez Belgocontrol arrive quelques jours après la diffusion par l’entreprise en charge du contrôle du trafic aérien de ses derniers bilans.

On peut y lire que la sécurité aérienne belge s’améliore d’année en année. Les chiffres attestent en effet d’une évolution plutôt rassurante: de 15 incidents aériens en 2008 à seulement 4 incidents l’an dernier.

+ Lire l’ensemble de l’article