ENTREPRISES

Brexit: les Belges doivent se préparer à un scénario d’échec

Brexit: les Belges doivent se préparer à un scénario d’échec

Le scénario d’un Brexit dur ou d’un «no-deal» impacterait négativement les deux économies. Photo News

Des outils seront mis en septembre à disposition des entreprises belges afin qu’elles se préparent à la possibilité d’un échec des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, a annoncé mercredi le ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters, à l’issue d’une rencontre à Bruxelles avec Michel Barnier, le négociateur en chef de la Commission européenne pour le Brexit.