IZEL

PHOTOS et VIDEO | Harley, le rêve américain accessible en province

Les Harley-Davidson incarnent un rêve américain, ici à Izel. Et ce sentiment n’est pas entravé par les nouvelles taxes mises en place par Donald Trump.

Après l’annonce des taxes à l’exportation mises en place par le président américain Donald Trump, il n’y a pas eu d’inquiétude à la concession Collard d’Izel. Le gérant, Claudy Collard, rassure les amateurs des célèbres motos Harley-Davidson: pendant la période de transition, et si c’est nécessaire, la marque assume la taxe de 25% pour éviter une augmentation des prix. Pour le moment, les modèles importés viennent d’Australie, la taxe est donc contournée.

Des Harley-Davidson, Claudy Collard en vend depuis 1987. « À l’époque, on était peu, et la demande était petite.» À présent, il en vend entre 60 et 80 par an. Dans son magasin, le prix des Harley varie entre 7 500€ et près de 40 000€. Pour acheter la tenue Harley, il faut compter au moins 500 euros. Claudy Collard explique qu’en général, les acheteurs prennent le tout «Ils sont vaccinés Harley!»

À lire dans L’Avenir 17 juillet, sur tablette, smartphone ou PC