FRANCE

VIDÉO | Des incidents ternissent la liesse en France après la victoire en Coupe du monde

VIDÉO | Des incidents ternissent la liesse en France après la victoire en Coupe du monde

La police a dû utiliser des gaz lacrymogènes. Photo News

Des incidents ont gâché les festivités qui ont suivi la victoire de la France en finale de la Coupe du monde de football. La police française a procédé à de multiples interpellations. Une troisième mi-temps qui a aussi engendré son lot de blessés.

Dans plusieurs grandes villes françaises comme Paris, Lyon, Nantes ou Rouen, les forces de l’ordre ont eu recours aux gaz lacrymogènes pour disperser la foule et même aux canons à eau dans la capitale.

A Marseille, il y a eu «de nombreux jets de projectiles, deux membres des forces de l’ordre ont été blessés, et 10 personnes ont été interpellées», selon un porte-parole de la police, cité par Ouest France.

Sept personnes ont aussi été interpellées à Rouen, après une série d’incidents, selon la préfecture. Deux journalistes ont été blessés dans la ville normande.

A Lyon, huit jeunes, dont des mineurs, ont été interpellés pour des faits jets de projectiles ainsi que le cambriolage d’une boutique de vêtements.

Des faits similaires sont survenus à Paris, où une trentaine de jeunes ont pillé un magasin non loin des Champs-Elysées.

Dans la capitale encore, une rixe a éclaté entre une vingtaine de personnes et un blessé grave a été transporté à l’hôpital.

Après minuit, des affrontements avaient toujours lieu sur l’avenue des Champs Elysées et aux alentours, si bien que quatre autopompes étaient en opération pour disperser les fauteurs de troubles.

3 enfants grièvement blessés

La liesse française a aussi donné lieu à de funestes accidents. Dans le nord-est de la France, à Nancy, trois enfants, âgés de 3 et 6 ans, ont été grièvement blessés dans la soirée par une moto qui les a percutés alors qu’ils célébraient la victoire de leur équipe. Le chauffeur a pris la fuite.

Dans cette même ville, un homme s’est aussi grièvement blessé en tombant d’une camionnette où il fêtait la victoire.

Enfin, à Annecy, en Haute-Savoie, un homme s’est tué en sautant dans le canal et se brisant la nuque.