LIÈGE

VIDÉO | Christine Defraigne et Katty Firquet font campagne en chanson

Les élections communales approchent à grand pas. L’occasion pour nos politiques de ruser d’inventivité pour se démarquer. Pour présenter leur programme, Katty Firquet et Christine Defraigne ont choisi de reprendre le tube «Femme libérée» dans un clip tout en autodérision.

«Je ne suis pas une femme fatale, je ne suis pas fragile, je suis une femme libérale, je suis la force tranquille». Le ton est donné avec ce refrain chanté en duo. En studio et dans les rues et cafés de Liège, Katty Firquet et Christine Defraigne déambulent en reprenant le célèbre morceau Cookie Dingler, «Femme libérée».

Le 14 octobre prochain auront lieu les élections communales. Les deux femmes en ont profité pour lancer leur campagne avec beaucoup d’humour.

Totalement décomplexées, elles poussent la chansonnette, lunettes de soleil posées sur le nez, scandant leurs volontés de changement. Christine Defraigne entonne le premier couplet sur les marches de l’Hôtel de Ville: «Je me vois à la maison communale comme première dame à l’écharpe mayorale. Mais quand j’y serai, je ne me laisserai pas faire! Promis, je n’irai pas là-bas juste pour me taire.»

Avant de poursuivre avec une déclaration d’amour à sa ville natale: «Après le sénat, où je suis présidente, je serai toujours amoureuse de ma cité ardente». Katty Firquet n’est pas en reste non plus et profite de son couplet pour mettre en avant son côté festif: «Après le boulot, il m’arrive de danser, puis je décompresse en écrasant des pieds. La piste de danse s’enflamme de plaisir. Les apéros, les afterworks, les bières et les kirs».

Quand Christine Defraigne affirme «J’aime défendre tous les animaux», Katty Firquet complète «et moi j’encourage tous les acteurs sociaux» Avant de reprendre de concert, «Chacune et ensemble, amies nous lutterons et nous irons au bout de toutes nos convictions!». Un clip qui risque bien de faire le tour de la toile…