Tournai

VIDEO | Balade intérieure au Pont des Trous à Tournai

Pas d’historique ni de polémique, notre carte postale vidéo ne poursuit pas d’autres ambitions que celle de vous balader à l’intérieur du Pont des Trous, à Tournai. Un édifice qui, en définitive, n'a été que rarement ouvert au grand public. Alors, suivez le guide, tant qu'il est encore temps...

Quelle que soit l’issue des discussions, recours ou négociations en cours (ou pas), le Pont des Trous changera vraisemblablement de visage dès avant la moitié de l’année 2019. Nous l’avons expliqué dans un précédent article, la carrière de Gore, propriété du SPW située à Andenne, s’est engagée à produire les pierres pour la construction du nouveau pont ; Pour ce faire, le SPW a d’ailleurs investi dans un bâtiment tout neuf de 180 m2 abritant deux nouvelles machines de découpe à commandes numériques.

Il s’agit d’une machine à scier de très grande dimension (un disque de 2 mètres de diamètre), qui pourra préparer les blocs de pierres bruts. La seconde est une débiteuse très précise « 6 axes » qui transformera ces blocs en pierres spécifiques pour le Pont des Trous.

Chaque élément étant différent, une extrême précision est requise. Ce travail de découpe et de préparation des pierres a d’ores et déjà débuté.

D’autre part, est-il besoin de rappeler que, dans une réponse adressée à la députée CdH Véronique Waroux, le ministre wallon des Travaux publics, Carlo Di Antonio a, pas plus tard que le six juillet dernier, clairement précisé que la délivrance du permis « phase 4 » est attendue pour le premier trimestre 2019 ? Les travaux de cette phase - concernant plus spécifiquement le Pont des Trous - devraient donc débuter en 2019 et se terminer, si « tout va bien » en 2020.
Bref, on n’y échappera pas.

++ Retrouvez d'autres photos de la visite dans notre édition de l'Avenir/Le Courrier de l'Escaut de ce samedi 14 juillet 2018 ++