POLITIQUE

C’est finalement Francis Bekaert qui succède à Alain Mathot à Seraing

C’est finalement Francis Bekaert qui succède à Alain Mathot à Seraing

Bekaert avait obtenu 2 019 voix de préférence et Alain Mathot 6 177 voix. © www.seraing.be

Désigner une tête de liste pour succéder à Alain Mathot aux prochaines élections communales à Seraing n’aura donc pas été une chose aisée.

Mais les socialistes sérésiens viennent de trouver un accord. Ce sera Francis Bekaert, actuel président du CPAS et deuxième meilleur score lors du scrutin de 2012, alors qu’il occupait la huitième place.

Rappelons qu’Alain Mathot a annoncé le 30 juin qu’il ne se présenterait pas aux élections communales d’octobre 2018 ni aux fédérales de l’année suivante. Ce retrait fait suite à la citation de son nom dans un jugement du tribunal correctionnel de Liège, estimant qu’il avait perçu un pot-de-vin de 700 000€ dans le cadre de l’attribution du marché pour la construction d’un incinérateur de déchets à Herstal.

Dans la foulée, la section PS de Seraing-ville avait désigné Laura Crapanzano comme candidate à la tête de liste. Mais, s’estimant être mises devant le fait accompli, les trois autres sections de l’entité (Boncelles, Ougrée et Jemeppe-sur-Meuse) se sont rebiffées en désignant la Jemeppienne Déborah Géradon comme candidate.

Dans ce climat un brin tendu, de multiples réunions entre les sections se sont tenues pour aboutir sur un accord.

Francis Bekaert, président du CPAS de Seraing et président de la CILE (la compagnie intercommunale liégeoise des eaux), a donc été désigné. «Cet homme au caractère bien trempé et imprégné de nos valeurs socialistes, est celui qui m’a mis le pied à l’étrier. C’est donc naturellement que je place désormais toute ma confiance derrière notre nouveau chef de file», a écrit Laura Crapanzano sur Facebook.

Déborah Géradon occupera pour sa part la deuxième place sur la liste. «Francis Bekaert propose à nouveau de tirer la liste communale et connaissant les qualités humaines et politiques de l’homme, je mènerai avec lui la liste socialiste de Seraing en tant que première femme, à la deuxième place», écrit-elle d’ailleurs.

Après cet épisode de tumulte, la volonté affichée dans les différentes sections est à présent de se présenter aux élections de façon unie.