L’espoir avant la d ésillusion chez les supporters

Nos supporters étaient toujours au rendez-vous devant les divers écrans géants de l’arrondissement. Mais leurs sourires se sont toutefois effacés.

Satanée 51e minute, celle où Umtiti ouvre le score et anéantit, en bout de course, l’espoir des Belges d’accéder à la finale. Pourtant ils y ont cru, nos supporters, jusqu’à la dernière minute. Ils étaient bel et bien là, les couleurs sur les joues, les poings serrés, les encouragements criés jusqu’à ce que résonne le coup de sifflet final et que les mines attristées prennent le dessus sur celles qui serraient alors encore les dents, les yeux plein d’espoir. Mais tout le monde est d’accord pour le dire: nos Diables se sont bien battus.