France-Belgique: pas d’écran géant à Comines

Lors du match Brésil-Belgique, les supporters cominois avaient pu se réunir pour un grand écran sur la place du Pont Neuf. Ce ne sera pas le cas pour la demi-finale face à la France… EdA

La zone de police de Comines-Warneton a émis un avis négatif quant à l’organisation d’un écran géant pour la demi-finale.

Tandis que les autorités communales de Tournai et de Mouscron ont autorisé le maintien de l’écran géant pour le match France-Belgique, moyennant le renforcement des mesures de sécurité, la bourgmestre et la police de Comines ont préféré ne pas permettre la tenue d’un tel rassemblement.

«J’ai émis un avis négatif et la bourgmestre m’a immédiatement suivi, précise le commissaire divisionnaire de la zone de police de Comines-Warneton, Sébastien Dauchy. À Comines, à proximité de la frontière, il n’est pas évident de mélanger à la fois des supporters français et belges! Quand tout le monde supporte la même équipe, c’est bien plus facile à gérer… Or, à l’entrée, on ne peut pas refouler ceux qui portent un maillot bleu et laisser passer ceux qui portent un maillot rouge. On ne veut pas prendre de risques! Il faut jouer la sécurité.»

Trop peu d’effectifs

Sans compter que cette Coupe du monde a mobilisé bien des policiers sur la place du Pont-Neuf, durant trois soirées (seuls les matchs joués à 20 h ont été diffusés sur écran géant), pour une zone qui ne compte qu’une quarantaine de policiers, en période de congé. «En plus, à chaque fois, nous avons multiplié par quatre les équipes d’intervention. Finalement, tout s’est bien déroulé mais on ne sait jamais!»

Cette demi-finale entre pays voisins est davantage classée à risque que les autres matchs des Diables rouges. Dans les communes frontalières, on craint des altercations entre les supporters des deux pays, surtout à l’issue du match en fonction du résultat. D’autant plus que l’installation d’écrans géants est limitée de l’autre côté de la frontière: les Français risquent d’être nombreux à vouloir vivre cette demi-finale devant un grand écran…