FESTIVAL

VIDÉOS | Un Werchter euphorique après la victoire des Diables

Certes, il n’a pas été compliqué de pousser les festivaliers de Rock Werchter à l’euphorie après la victoire des Diables rouges face au Brésil. Ils avaient d’ailleurs déjà commencé à célébrer à la minute où le coup de sifflet a retenti. Mais, Anderson. Paak et The Killers ont tout fait pour les faire chanter et danser toute la nuit. La sauce a pris instantanément.

Après les 90 minutes de jeu, le public s’est rué du grand écran vers la scène «The Barn» pour apprécier la performance de Anderson. Paak déjà en cours mais qui s’est très vite transformée en grande fête de la victoire. L’artiste a même mentionné que le public était la meilleure «foule» devant laquelle il ait jamais joué.

Sur la Main Stage, Brandon Flowers de The Killers est ensuite entré en scène. The man, son premier titre, a immédiatement mis tout le monde d’accord. «La Belgique éclate en Coupe du monde et le meilleur groupe de Las Vegas se produit devant vous, comment puis-je vous rendre plus heureux? «, a lâché le chanteur en début de concert. Après un encouragement de Kevin De Bruyne sur le grand écran, l’artiste a demandé dans un néerlandais basique «où était la fête» («Waar is da feestje? «), directement suivi d’un Somebody told me; la soirée ne pouvait pas mieux se poursuivre. For Reasons Unknown, Run For Cover, Runaways, Read My Mind, All These Things That I’ve Done et When You Were Young, entre autres, ont ravi les fans qui ont également apprécié un final en apothéose avec Human et Mr. Brightside.

La tâche a, en revanche, été plus ardue pour les groupes qui jouaient pendant le match, comme London Grammar, Franz Ferdinand et Ben Howard, même si le public était présent en nombre devant les scènes de la plaine de Werchter.