WARNETON

Un week-end sans Michel Odent, mais avec un esprit festif

Un week-end sans Michel Odent, mais avec un esprit festif

Les Freutches avec Michel. Le comité est sans président: «Il faut être reconnu par ses pairs, explique Kristof. Nous nous répartissons les tâches.» ÉdA

Michel Odent n’aurait pas aimé qu’on le pleure. Les festivités du Gheer, pour la 60e édition, lui rendront hommage tout en poursuivant son œuvre.