40 faits d'escroquerie effectuées par de "faux démousseurs" recensés à Namur en 2018

Quarante faits d'escroqueries commis par des personnes se présentant comme des "démousseurs de toits" ou "asphalteurs" ont été signalés dans de nombreuses communes de la province de Namur depuis le début de l'année, ont indiqué vendredi conjointement le procureur du Roi de Namur et la police judiciaire fédérale.

Les individus agissent en journée et proposent leur service de nettoyage de toitures ou de façades à des particuliers et principalement à des personnes âgées. Dans certains cas, une certaine forme de contrainte morale peut même être exercée. Les montants réclamés sont "exhorbitants", un acompte est parfois demandé et le travail n'est pas toujours réalisé de manière professionnelle, précise le communiqué.

La police signale par ailleurs que dans la majorité des cas, les escroqueurs travaillent par équipe de deux, s'expriment dans un français correct, se déplacent dans des véhicules loués et immatriculés en Belgique. Des échelles sont placées sur le toit de ces véhicules qui sont parfois pourvus d'une publicité d'entreprise. Par ailleurs, il a été constaté que certains "démousseurs" ou "asphalteurs"disposaient d'une autorisation de commerce ambulant et avaient effectué une déclaration auprès d'un guichet d'entreprise.

Si les services de police de l'arrondissement de Namur ont procédé à plusieurs interpellations, le phénomène n'est pas encore complètement enrayé. Les forces de l'ordre demandent donc aux citoyens d'être vigilant et de s'assurer que ces personnes disposent d'une autorisation d'exercer et leur demander un document mentionnant la dénomination de leur entreprise, l'adresse du siège social, le numéro de société et de TVA. Enfin, il est recommandé d'éviter tout paiement en liquide et de contacter le 101 en cas de doute.

Nos dernières videos