MONS

Pour les communales, Écolo compte sur les Montois engagés

Pour les communales, Écolo compte sur les Montois engagés

La quasi-totalité de la liste Écolo pour les élections communales a été présentée Écolo Mons

Écolo a présenté 44 de ses 45 candidats pour les élections communales du 14 octobre prochain. En mettant en avant l’engagement citoyen des membres de sa liste.

Les présentations de liste se suivent et ne se ressemblent pas. Une quinzaine de jours après le Mons en Mieux de G-L Bouchez qui s’est dévoilé au stade Tondreau, Écolo a choisi le cadre plus intime du bar écocitoyen «La du Hautbois» pour dévoiler l’entièreté de sa liste pour les élections.

Des lieux à la mesure des ambitions respectives de chaque liste? On ne doute pas une seule seconde de l’ambition sans bornes de la première. Mais les écologistes montois n’en sont pas dénués non plus. Leur objectif est clair: progresser et atteindre un score à deux chiffres, ce qui ne leur est plus arrivé depuis 1994.

Un score qui leur permettrait de peser dans la négociation qui suivra le scrutin et de peut-être signer un pacte de majorité. Cela n’est encore jamais arrivé aux écologistes dans la Cité du Doudou. Dans un contexte de polarisation extrême entre le PS et son ancien partenaire du MR, Écolo a clairement un rôle à jouer en apparaissant comme une troisième voie qui peut potentiellement faire pencher la balance…

Et pour séduire les Montois, Écolo a surtout puisé dans les initiatives citoyennes pour constituer sa liste. Des Montois actifs et grâce à qui, «malgré les politiques d’un autre temps menées depuis le siècle dernier à Mons, nous pouvons encore nous réjouir de vivre à Mons», estime Charlotte De Jaer, qui sera la tête de liste.

Soutenir les initiatives citoyennes

Et de prendre différents exemples d’initiatives citoyennes à succès: «La Guinguette littéraire à la Maison Losseau, Les Jardins Suspendus, les feux de la Saint-Jean, Arsonic… Qu’ont ces projets en commun? Un groupe de citoyens qui porte un projet fort, non lancé par le pouvoir en place et qui leur tient à cœur», poursuit-elle.

Bref chez Écolo, on préfère les initiatives citoyennes aux projets pharaoniques imaginés dans les cabinets politiques. Parmi les réalisations de membres de la liste qu’Écolo met en avant, citons la création d’un service d’échange local (SEL), d’un groupe de défenseurs du vélo, l’investissement dans l’associatif type Oxfam-Amnesty, des ateliers pour réduire les déchets, la promotion des artisans locaux…

Écolo se positionne comme le relais dans la sphère politique de ces citoyens actifs. Mais à part ça, quelles propositions sont émises par le parti pour Mons?

On ne le sait pas encore: le programme n’a pas été dévoilé à ce jour. Si sur le fond le positionnement alternatif et citoyen d’Écolo semble judicieux dans un contexte politique local très délétère, ça ne suffira pas. Car entre monter un comité citoyen et faire de la politique, même locale, il y a une marge. A Écolo Mons de montrer qu’il en est conscient et préparé. Un programme soigné, cohérent et crédible apporterait une première réponse.

Les candidats

La liste sera tirée par Charlotte De Jaer, comme en 2012. C’est Jean-Pierre Viseur, ancienne tête de liste, ancien député fédéral et conseiller communal pendant 15 ans qui la poussera.

60% des candidats figurent pour la première fois sur une liste Écolo. Le plus jeune a 22 ans et le plus âgé 86 ans.

1. Charlotte De Jaer – Flénu; 2. Samuel Quievy – Mons; 3. Catherine Marneffe – Nimy; 4. Romain Moerman – Nimy; 5. Aliénor Lefebvre – Saint-Denis; 6. Umberto Barone – Cuesmes; 7. Flore Dumortier – Jemappes; 8. Candidat à dévoiler; 9. Cécile Blondeau – Mons; 10. Michael Donfut – Mons; 11. Annie Urbain – Epinlieu; 12. Alfred Ghuisoland – Mons; 13. Eléonore Martin – Mons; 14. Philippe Del Cane – Mons; 15. Laurette Prévot – Ghlin; 16. Julien Sablon – Harmignies; 17. Olivia Moortgat – Mons; 18. Ibrahim Diarra – Havré; 19. Caroline Fayt – Ghlin; 20. Geoffrey Bravin – Obourg; 21. Hélène De Noose – Nimy; 22. Emmanuel Toussaint – Jemappes; 23. Sophie Collard – Hyon; 24. Jean-François Derenty – Mons; 25. Linda Van de Velde – Mons; 26. Christian Voogd – Saint-Symphorien; 27. Delphine Canon – Mesvin; 28. Hendrik De Roo – Jemappes; 29. Amandine Mathieu – Mons; 30. Abel Debrue – Mons; 31. Isabelle Malaise – Mons; 32. Khaled Sor – Cuesmes; 33. Jacqueline Moulin – Mons; 34. Thibault Gaillez – Mons; 35. Jocelyne Paulet – Mons; 36. Serge Delporte – Hyon; 37. Vitaline Tierce – Havré; 38. Axel Couvreur – Ghlin; 39. Bernadette Mallié – Nimy; 40. Jean-Paul Lambert – Havré; 41. Sophie Croufer – Hyon; 42. Nicolas Blanchart – Mons; 43. Aude Devalckeneer – Mons; 44. Jean Liénard – Havré; 45. Jean-Pierre Viseur – Ghlin.


Nos dernières videos