COEUR DU HAINAUT

Les déchets mieux triés dans la zone HYGEA

Les déchets mieux triés dans la zone HYGEA

Le tonnage de déchets récoltés dans les recyparcs est en diminution Hygea

Moins d’ordures ménagères récoltées et plus d’argent dans les caisses: c’est le bilan positif dressé par l’intercommunale de gestion des déchets dans la zone de Mons-Borinage-Centre, HYGEA.

Tous les signaux sont au vert pour l’intercommunale HYGEA. En 2017, 78.994 tonnes d’ordures ménagères ont été collectées, contre 80.231 en 2016 et 82.584 en 2015.

Pour HYGEA, cette tendance à la baisse s’explique par la bonne communication en matière de bonnes pratiques de tri des déchets et par une série de projets-pilotes visant à affiner le tri. À Estinnes, Merbes-Le-Château et Ecaussinnes, par exemple, des projets novateurs en matière de tri des déchets résiduels, des déchets organiques, des PMC et des papiers-cartons sont sur le banc d’essai.

À Frameries, le projet-pilote P + MC, qui élargit la collecte des PMC à d’autres types d’emballages en plastique, a été lancé. Les mentalités citoyennes évoluent dans le bon sens: 490 tonnes de P + MC ont été collectées en 2017, contre 427 tonnes de PMC «classiques» en 2016.

La généralisation progressive de ce principe à l’ensemble du pays est attendue dès 2019, au fur et à mesure que les nouvelles unités de tris, pouvant gérer les «P +», seront construites.

Un nouveau centre de tri sera d’ailleurs construit dans le zoning de Ghlin à l’horizon 2020, pour les P + MC.

En boni financier

Côté finances, les comptes de l’intercommunale en 2017 sont positifs avec un résultat opérationnel de 2.380.339 euros.

Parmi les autres chiffres communiqués par l’intercommunale pour l’exercice 2017, on mentionnera, notamment, la diminution des déchets collectés dans les recyparcs en 2017, soit 240 kg/habitant (98.194 tonnes), contre 248 kg/habitant en 2016. Globalement (98,5%), les ménages ont respecté les quotas fixés dans les Recyparcs de 12 m3 de déchets par an, 5 m3 de déchets inertes et 5 m3 d’encombrants.

Le projet-pilote «Recyclerie», mené en collaboration avec le CPAS de Mons et l’ASBL Droits et Devoirs, qui vise à recycler des biens encore valorisables sur le marché de seconde main après un entretien ou une réparation, a vu 59.000 kilos d’objets collectés en 2017. Un nouveau centre de tri et de reconditionnement des objets réutilisables devrait être construit à Cuesmes (Mons), vu l’extension du projet, et grâce à un subside FEDER de 435.000 euros.

L’intercommunale HYGEA a encore indiqué que 53% de ses déchets ont été, en 2017, envoyés dans des filières de valorisation, les 47% étant incinérés avec valorisation énergétique.


Nos dernières videos