BRUXELLES

Schaerbeek vous surveillera grâce à ses 85 caméras

Schaerbeek vous surveillera grâce à ses 85 caméras

Le réseau e caméra de surveillance avait permis à retracer le parcours de l’homme au chapeau. ÉdA

Le nombre de caméra de surveillance va augmenter à Schaerbeek.

La Commune de Schaerbeek a annoncé vendredi qu’elle portait à 540.000 euros le montant du subside attribué à la zone de police locale afin de mieux équiper son territoire en caméras de surveillance. Au total, 17 nouvelles caméras permettront de surveiller 14 sites supplémentaires.

Fin 2017, la commune de Schaerbeek avait décidé d’engager un budget de 360.000 euros afin d’étendre la couverture du réseau de caméras sur l’espace public. Le Conseil communal du 20 juin a augmenté ce montant de 180.000 euros afin de pouvoir couvrir tous les sites jugés comme prioritaires.

«Ces sites prioritaires ont été définis sur base des demandes de la zone de police et des services compétents de l’administration communale», précise le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (DéFI).

«Une attention particulière a notamment été portée aux aires de jeux qui souffrent malheureusement de vandalisme. Les plaines Stephenson, Apollo et du parc de la Jeunesse seront notamment mises sous surveillance».

Le parcours de l’homme au chapeau

Le territoire de Schaerbeek était déjà couvert par 68 caméras. Avec les 17 nouvelles unités achetées, il comptera au total 85 caméras de surveillance. Certains sites seront dotés de deux caméras.

Ce dispositif permet de suivre à distance les évènements de grande ampleur, de détecter des situations problématiques, d’orienter les patrouilles sur le terrain, de verbaliser à distance ou encore d’analyser des images a posteriori à la demande des autorités judiciaires.

«Le réseau caméra à Schaerbeek a notamment servi à retracer le parcours de l’homme au chapeau (Mohamed Abrini, NDLR) dans le cadre des attentats à l’aéroport de Zaventem, à identifier un suspect après le meurtre d’une prostituée il y a quelques jours, mais aussi de résoudre une affaire de vélos volés du côté de la place Dailly ou encore de retrouver l’auteur d’un délit de fuite lorsqu’une dame a été heurtée par une voiture à la rue de Jérusalem», a fait remarquer le bourgmestre.


Nos dernières videos