BELGIQUE

Les jets de pierre de deux ados ont occasionné 12.000 minutes de retard dans le trafic ferroviaire

Les jets de pierre de deux ados ont occasionné 12.000 minutes de retard dans le trafic ferroviaire

(photo d’illustration) AFP

Infrabel a introduit une plainte: les deux mineurs qui ont jeté des pierres sur des trains à Schaerbeek ont occasionné près de 12.000 minutes de retard et ont entraîné l’annulation partielle ou complète d’une centaine de trains, selon le gestionnaire du réseau ferroviaire.

Les deux mineurs qui ont jeté des pierres sur des trains à Schaerbeek ces mardi et mercredi ont occasionné près de 12.000 minutes de retard et ont entraîné l’annulation partielle ou complète d’une centaine de trains, a indiqué ce vendredi Infrabel.

Le trafic ferroviaire a dû être interrompu à deux reprises. Les incidents n’ont fait aucun blessé, mais au moins un train a été endommagé selon la police.

Infrabel a introduit une plainte. «Nous estimons que ce comportement est inacceptable», a indiqué le porte-parole du réseau, Thomas Baeken. Le gestionnaire du réseau ferroviaire a l’intention de recouvrer les coûts auprès des responsables. L’infrastructure ferroviaire n’a pas été endommagée, mais l’entreprise a dû envoyer du personnel sur les lieux.

Deux suspects, nés en 2002 et en 2005 (15 et 13 ans), ont été entendus par les services de police pour avoir jeté des pierres sur des trains et des infrastructures ferroviaires.

Nos dernières videos