BELGIQUE

Grèves sur le rail: «Le service minimum est assuré» mais le trafic sera perturbé toute la journée

Grèves sur le rail: «Le service minimum est assuré» mais le trafic sera perturbé toute la journée

Le porte-parole de la SNCB souligne que le trafic ferroviaire continuera à être fortement perturbé tout au long de la journée. ÉdA Jacques DUCHATEAU

Il est recommandé aux navetteurs de consulter les horaires mais le service minimum est assuré sur le rail, selon le porte-parole de la SNCB. Ce dernier précise néanmoins que le trafic sera perturbé tout au long de la journée.

Le service minimum, qui est appliqué pour la première fois lors de la grève menée sur le rail depuis ce jeudi soir par la CGSP, est assuré, a fait savoir ce vendredi matin le porte-parole de la SNCB, Dimitri Temmerman. Il est toutefois recommandé aux navetteurs de consulter les horaires régulièrement.

Le porte-parole de la SNCB souligne que le trafic ferroviaire continuera à être fortement perturbé tout au long de la journée. En raison du service minimum, selon lequel le personnel est réparti sur les lignes principales, un train sur trois circulait. Les lignes IC sont principalement exploitées.

Le trafic ferroviaire vers la côte devrait être également perturbé ce week-end, pointe le représentant de la SNCB. «Nous essayons normalement de proposer des trains supplémentaires vers la côte lorsqu’il fait beau», explique Dimitri Temmerman. «Mais beaucoup de trains en direction du littoral ne circuleront pas.»

Les cabines de signalisation sont opérationnelles

Toutes les cabines de signalisation du réseau ferroviaire en Belgique étaient opérationnelles ce vendredi matin, malgré le mouvement de grève de la CGSP-Cheminots.

La quarantaine de cabines permet d’assurer la circulation ferroviaire, rappelle Infrabel.

«Ce vendredi matin, après le changement de service, un premier bilan permet de constater que le personnel officiant dans ces cabines garantit le trafic ferroviaire des voyageurs, et satisfait la demande des opérateurs», précise le gestionnaire du réseau ajoutant que la situation pouvait évoluer lors du prochain changement de service, en début d’après-midi.

Le syndicat socialiste entend faire grève jusqu’à samedi 22 heures.

Infrabel précise encore que le personnel travaillant dans les cabines de signalisation exerce une «fonction de sécurité essentielle».

Le gestionnaire compte donc solliciter l’intervention des huissiers si des personnes devaient occuper les voies ou perturber le travail dans les cabines de signalisation.

Grèves sur le rail: «Le service minimum est assuré» mais le trafic sera perturbé toute la journée
Beaucoup de trains en direction du littoral ne circuleront pas ÉdA Jacques DUCHATEAU

Nos dernières videos