article abonné offert

BASTOGNE

Une fresque contre la société de consommation au parc Élisabeth

Une fresque contre la société de consommation au parc Élisabeth

Les coups de bombes et de pinceaux d’«Ose» dénoncent la société de consommation et son impact sur la société. ÉdA

Ose (Benny Steiver) a investi la colonne qui accueillait le mur des amoureux au parc Élisabeth. Réchauffement climatique et surconsommation.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 395 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos