(Belga) Pour son début en Coupe du Monde, l'Allemand Sebastian Rudy a été victime d'une fracture du nez. Préféré à Sami Khedira dans l'entrejeu, pour le deuxième match de poule contre la Suède, le milieu du Bayern Munich a quitté le terrain après une demi-heure de jeu. "Il a probablement le nez cassé", a affirmé Joachim Löw après la victoire arrachée dans les arrêts de jeu (2-1). Longtemps groggy sur la pelouse puis soigné sur le bord du terrain, Rudy n'a finalement pas été autorisé à revenir,

Rudy a reçu le pied d'Ola Toivonen en pleine figure. Le sang a directement jailli. Le médecin de l'équipe a tenté de stopper le saignement sur le bord de la touche mais après cinq minutes, Löw (qui a toujours atteint les demi-finales à chaque compétition disputée depuis sa nomination en 2006) a lancé Ilkay Gündogan à la place de Rudy. Frustré, le débutant mondialiste a jeté une serviette sur le sol par colère. (Belga)