LONGEAU

Ceinture d’explosifs et coups de hache à son épouse à Longeau: le forcené est décédé

Ceinture d’explosifs et coups de hache à son épouse à Longeau: le forcené est décédé

EdA

Le parquet de Luxembourg a confirmé que le forcené de Longeau est décédé. Il avait absorbé un produit corrosif.

L’homme qui s’était retranché chez lui, ce mercredi, à Longeau (Messancy), dans le cadre d’une dispute conjugale qui avait entraîné le déclenchement de la phase communale d’urgence, et qui avait absorbé de lui-même un produit corrosif, est décédé lors de son hospitalisation, a indiqué le parquet de Luxembourg. L’action publique est dès lors éteinte. Un dossier pour tentative d’assassinat avait été ouvert.

Les faits avaient débuté vers 8h, hier donc. Le forcené, Elvis Kalac, qui aurait eu 38 ans au mois d’août, a heurté volontairement avec son véhicule la voiture de son ex-compagne à proximité de l’école de Longeau. Il est ensuite sorti pour porter des coups à son ex-compagne avec une hache avant de se retrancher dans son habitation. Un témoin a aperçu que l’homme était porteur d’une ceinture d’explosifs. L’individu a été rapidement interpellé par la police et son ex-compagne a été prise en charge. Les jours de la dame n’étaient pas en danger, au contraire de l’auteur qui avait ingurgité une substance corrosive.

La ceinture n’était pas opérationnelle et aucun élément n’a permis de lier l’incident à un acte de terrorisme, mais plutôt à un différend conjugal, avait précisé dès mercredi le parquet du Luxembourg.

En raison des circonstances et de la présence d’éventuels explosifs, la phase d’urgence communale a été déclenchée et une centaine de personnes ont été évacuées dans un rayon de 200 mètres des lieux de l’incident, zone dans laquelle se trouvait aussi l’école communale de Longeau.