LIÈGE

Héroïques lors de l’attentat du 29 mai, ils ont été mis à l’honneur

Vingt personnes, dont des policiers, ont été mises à l’honneur par le conseil communal de Liège pour leur intervention lors de l’attaque perpétrée par Benjamin Herman sur le boulevard d’Avroy à Liège.

Une douzaine de policiers, six personnes de l’athénée Léonie de Waha ainsi que deux citoyens ont été mis à l’honneur lundi, par le conseil communal de Liège, pour leur intervention lors de l’attaque perpétrée par Benjamin Herman, le 29 mai dernier, sur le boulevard d’Avroy à Liège.

Le conseil communal de Liège a d’abord rendu hommage aux victimes de Benjamin Herman, soit les deux policières en service ainsi qu’un étudiant qui était passager d’une voiture. Le bourgmestre, Willy Demeyer, a salué la mémoire de Soraya Belkacemi et Lucile Garcia, collègues et amies dans la vie qui étaient unanimement appréciées, et du jeune Cyril Vangriecken décrit comme «un élève exceptionnel» et «un espoir belge dans le monde de la pétanque». Les parents du jeune homme étaient présents ainsi que l’époux de Lucile Garcia.

Après avoir demandé à l’assemblée d’observer une minute de silence à la mémoire des victimes, le bourgmestre a passé en revue les différentes personnes qui, chacune à leur niveau, ont fait preuve de bravoure face à l’assaillant. Il a ainsi évoqué les interventions du préfet des études et du directeur de l’école fondamentale de l’athénée Léonie de Waha qui ont appliqué les consignes apprises dans le cadre de la formation intrusion armée. Il a salué aussi les interventions d’un éducateur, d’une éducatrice et d’un agent d’accueil ainsi que de la femme de ménage qui se trouvait dans le hall d’entrée lorsque le tueur s’est introduit dans l’établissement.

«Elle a fermé la porte entre le hall d’entrée et la cour où se trouvaient les élèves du fondamental, coupant sa propre retraite. Elle a longuement parlementé avec l’auteur, donnant ainsi le temps nécessaire aux enseignants pour l’évacuation de l’école et aux policiers pour l’intervention», a souligné Willy Demeyer. «Tous ont agi dans un périmètre où ils étaient potentiellement en danger».

Deux citoyens se sont également illustrés. Le patron du café «Aux Augustins» a mis en sécurité trois clients en les faisant monter vers les étages tandis qu’un passant, témoin direct des faits, a dirigé d’autres passants vers des bâtiments.

Une douzaine de policiers intervenus directement sur les lieux ont également été mis à l’honneur, en leur absence afin de préserver leur anonymat.

Toutes ces personnes ont reçu une médaille de reconnaissance de la ville de Liège pour acte de bravoure.