C’est dans la foulée de la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenue en mars 2011, que quatre Japonaises, vivant en province de Namur, ont décidé de créer une association ayant pour but de promouvoir la culture japonaise en Wallonie, mais aussi de favoriser les liens entre la Belgique et le Japon.

Baptisée WalloNihon, l’association, basée à Namur, a rapidement suscité l’intérêt d’une série de personnes passionnées par le pays du Soleil-Levant, sa culture, sa gastronomie, etc.

Présidée par Hayashi Azusa, l’ASBL met tout en œuvre pour se développer et se diversifier, grâce à des activités variées et autres événements festifs. Des jeux vidéo à la cuisine, en passant par les arts traditionnels japonais, etc., les membres de WalloNihon rivalisent d’imagination pour faire découvrir au plus grand nombre les attraits du Japon.

C’est ainsi que l’association organise, depuis l’année dernière, un Natsu Matsuri, comprenez un festival d’été.

La 2e édition de cet événement aura lieu, le 24 juin prochain de 10 h à 18 h, aux n° 16 et 20 de la rue Rupplémont, dans le cœur même du Vieux Namur.

Hormis la découverte de la restauration japonaise, les participants pourront s’essayer à la pratique de certains arts traditionnels comme, par exemple, l’origami (art du papier plié) ou le furoshiki (emballage d’objets dans du tissu), assister à des démonstrations d’arts martiaux (kendo, iaïdo…), participer à un karaoké, s’initier au modélisme, etc.

S’adressant à tout un chacun, ce Natsu Matsuri verra également la tenue d’une brocante où des objets liés à la culture japonaise seront mis en vente.

Quant aux bénéfices générés par les activités et organisations mises en place par WalloNihon, ils servent à aider les victimes de catastrophes survenues au Japon.

www.wallonihon.be