À Nassogne, l’Ensemble à plectres, ensemble de mandolines, est le dernier actif en province de Luxembourg. En Wallonie, il ne reste que deux ensembles à plectres actifs: à Malmedy et à Nassogne.

«Nous collaborons pour les grands concerts, confie Agnès Dupierreux. Le problème, c’est que la mandoline n’est pas enseignée dans les académies de musique. Donc, pour recruter des membres, ce n’est pas simple. En France et au Grand-Duché, ils ne connaissent pas ce problème puisque la mandoline est enseignée dans les académies. Ce n’est donc pas évident de trouver des jeunes. Ces derniers se dirigent surtout vers la guitare.» Cette année, l’ensemble à plectres de Nassogne fêtera ses soixante années d’existence. Un fameux bail! «Nous aurons un premier concert le 30 septembre, avec la participation de trois ensembles à plectres. Il aura lieu à la Collégiale Saint-Monon, à Nassogne. Pendant un an, nous proposerons six ou sept concerts. Le dernier aura lieu en septembre 2019. Chaque année, nous organisons un grand concert. Où jouons-nous? Partout. Pas seulement en Belgique. Nous avons déjà été en France par exemple.» À l’heure actuelle, l’ensemble compte 19 membres. «Dans notre groupe, il existe même une personne qui est là depuis le tout début. Cela fait soixante ans qu’elle fait partie de l’ensemble! Avec les musiciens et la chef d’orchestres, nous sommes 19, poursuit Agnès Dupierreux. Depuis deux ans, Elise Poncin est notre chef d’orchestre. Avant, nous étions surtout dans du baroque. Désormais, nous proposons les musiques du monde, le jazz et bien entendu le baroque.» Bref, on l’a compris, l’ensemble revisite des œuvres musicales de l’ère baroque, mais aussi des œuvres contemporaines.

Ensemble à Plectres de Nassogne

084 21 38 67

nassogne.mandolines@gmail.com

www.nassognemandoline.be