COUPE DU MONDE

Revivez la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde

Ça y est, le Mondial est lancé, après cette courte cérémonie d'ouverture à Moscou dans le stade Loujniki.

 

 

Si l’affiche d’aujourd’hui est sans doute la moins belle de la compétition (la Russie et l’Arabie saoudite sont les moins bien classées des 32 fédérations en compétition), un petit show d’entrée devra mettre en appétit les spectateurs. Cette mission échoit à Robbie Williams.

L’ancien membre du groupe Take That, fan de football, est «très heureux et impatient de retourner en Russie pour cette performance unique». Il sera épaulé par la soprano russe Aida Garifullina, très populaire dans son pays, à en croire l’organisateur, ainsi que par l’ex-star brésilienne Ronaldo. Pas de trace de Will Smith & Co., interprètes de l’hymne officiel de la compétition.

Le spectacle sera volontairement plus modeste que ce qu’on a pu connaître lors des précédents grands événements sportifs.

 

«Spectacle inoubliable», «grande fête», «moment symbolique»

 

«J’ai fait beaucoup de choses dans ma carrière, et faire l’ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA devant 80.000 fans de football dans le stade et des millions dans le monde entier est un rêve d’enfant», a déclaré l’interprète notamment de «Angels», «She’s the One» ou «It’s Only Us» dans un communiqué, promettant un «spectacle inoubliable».

Ce show moscovite est la concrétisation de plusieurs appels du pied du chanteur. Robbie Williams avait sorti en 2016 le single «Party like a Russian» (Fais la fête comme un Russe), qui avait soulevé des critiques en Russie en raison des stéréotypes qu’elle véhiculait. Plus récemment, en mars 2017, il avait proposé en plaisantant de représenter la Russie à l’Eurovision qui se déroulait en Ukraine.

Il sera rejoint sur scène par la soprano russe Aida Garifullina, «l’une des jeunes voix les plus acclamées de Russie» qui représentera le pays hôte, indique la FIFA dans un communiqué. «Jamais je n’ai imaginé que je pourrais participer à une si grande fête», a déclaré Aida Garifullina, citée dans le communiqué de la FIFA.

L’ex-star brésilienne Ronaldo sera aussi présente lors de la cérémonie d’ouverture, plus rapprochée cette année du coup d’envoi. Elle se déroulera une demi-heure avant le début du match entre la Russie et l’Arabie Saoudite, qui est prévu à 18H00, heure locale.

«Le match d’ouverture est toujours très symbolique. C’est l’instant où vous réalisez que le grand moment que vous -joueur ou fan- attendiez depuis quatre ans, est finalement arrivé», a commenté dans le même communiqué Ronaldo, deux fois vainqueur de la Coupe du monde, en 1994 et 2002.

«Bien sûr c’est un moment émouvant aussi pour les hôtes. Après tant de travail acharné, soudain, le monde entier est chez vous pour célébrer son amour pour le football. J’ai ressenti cela au Brésil il y a quatre ans et je suis maintenant heureux de partager cet enthousiasme avec les Russes», a-t-il ajouté.

(AFP)