FRANCE

Paris et la France sévèrement touchés par des intempéries d’une rare violence

Paris et la France sévèrement touchés par des intempéries d’une rare violence

La vague d’intempéries qui touche la France a fait la semaine dernière quatre morts au total et a provoqué des inondations et des dégâts. AFP

Sept blessés légers dans un accident de train, des autoroutes coupées, des églises et des hôpitaux inondés: Paris et la France continuaient mardi à être sévèrement touchés par des intempéries d’une rare violence.

Un glissement de terrain dû aux intempéries a occasionné une sortie de voie d’un train sur la ligne du RER B (réseau ferré régional), lequel s’est couché partiellement sur la chaussée», en région parisienne a déclaré à l’AFP un porte-parole de la RATP, la Régie autonome des transports parisiens.

La préfecture du département de l’Essonne, au sud de Paris, a indiqué que sept personnes avaient été légèrement blessées dans cet accident survenu peu avant 05h00 du matin (03h00 GMT).

Trois personnes, dont une femme enceinte, ont été transportées à l’hôpital, tandis que les quatre autres blessés sont rentrés chez eux.

Plusieurs axes routiers vers la capitale française étaient également perturbés mardi matin, créant d’énormes embouteillages, d’autant qu’une nouvelle journée de grève à la SNCF perturbait la circulation des trains.

L’autoroute A13 notamment était coupée dans le sens Paris-province à cause «d’une cuvette d’eau de plus d’un mètre de hauteur sur l’ensemble des voies», selon le site d’informations routières Sytadin.

Les urgences de l’hôpital de Longjumeau, au sud de Paris, ont été partiellement inondées.

La France a subi depuis mai plusieurs épisodes orageux très violents. La vague d’intempéries a fait la semaine dernière quatre morts au total et a provoqué des inondations et des dégâts.

Rien que le mois dernier, le sol de l’Hexagone a été frappé par plus de 180.000 impacts de foudre, contre 60.000 en moyenne.

Lundi fut «une journée encore très électrique et très pluvieuse», selon Météo-France. À Nantes (ouest), avec 138 millimètres de précipitations depuis le 1er juin, le record de pluie pour un mois de juin a d’ores et déjà été battu, selon Météo France.

La fonte des neiges et les orages répétés ont également provoqué une montée du niveau du Gave du Pau (sud-ouest) dans le sanctuaire de Lourdes. Lundi, il était à 25 cm de son point de débordement dans l’espace de la grotte, selon un communiqué du sanctuaire. En conséquence, les piscines, dans lesquelles s’immergent nombre de pèlerins, ont été fermées.

«À partir de mercredi, c’est un peu la fin des hostilités», hormis pour le Sud-Est, a toutefois promis Météo-France.

Nos dernières videos