Tournai

VIDEO | Bruno Truc redonne vie aux animaux du Musée d'histoire naturelle à Tournai

Rencontre avec le préparateur du Musée d’histoire naturelle de Tournai, Bruno Truc, dont le métier est valorisé dans le cadre de « 2018, Wallonie insolite ». Jusqu'au 7 décembre, celui-ci travaillera sous les yeux du public au sein même du musée.

Son métier, Bruno Truc le pratique généralement dans les coulisses du Musée d’histoire naturelle de Tournai.

Être sous les projecteurs, ce n’est pas vraiment sa tasse de thé mais quand lui demande d’évoquer le travail du préparateur, il devient intarissable : « mon métier consiste à s’occuper des collections du musée, à les enrichir, précise-t-il, à assurer la naturalisation, c’est à dire la taxidermie, d’animaux morts provenant de zoos ou trouvés dans la nature, de les « socler », les traiter et réaliser le décor lorsqu’ils sont mis en vitrine afin de les replacer dans un cadre de vie aussi proche de leur réalité… »

Sachant qu’environ 500 pièces sont exposées en permanence au sein du musée et qu’il y en a plus ou moins 7 000 dans les réserves, il y a de quoi faire.

++ Relire l'article présentant plus en détail l'exposition vivante du Musée d'histoire naturelle: "un préparateur au travail" en cliquant ici ++

Bruno doit également assurer la restauration et l’entretien des collections du musée. Le Musée d’histoire naturelle de Tournai étant le plus ancien du royaume, certaines pièces datent du début du XIXe siècle. En assurer la sauvegarde exige une attention permanente de la part du préparateur qui devra notamment veiller à la bonne conservation des spécimens en les préservant, par exemple, d’un taux d’hygrométrie trop important ou encore d’invasion de nuisibles ou d’insectes destructeurs…

++ D'autres infos dans notre édition de l'Avenir/Le Courrier de l'Escaut de mercredi 12 juin 2018 ++

 


Nos dernières videos