Avec «Les Indestructibles 2», Disney en quête de nouveaux records

Avec «Les Indestructibles 2», Disney en quête de nouveaux records

Après le succès des super-héros de l’univers Marvel dans le dernier «Avengers», Disney s’apprête à battre de nouveaux records avec le retour très attendu sur les écrans de la famille Parr, vedette du film d’animation «Les Indestructibles 2». RelaxNews

Après le succès des super-héros de l’univers Marvel dans le dernier «Avengers», Disney s’apprête à battre de nouveaux records avec le retour très attendu sur les écrans de la famille Parr, vedette du film d’animation «Les Indestructibles 2».

Le long-métrage pourrait être le plus gros démarrage jamais enregistré par un film d’animation lors de sa sortie vendredi sur les écrans nord-américains, 14 ans après le premier Indestructibles.

Selon les experts, le film réalisé par Brad Bird devrait engranger quelque 140 millions de dollars pour son premier week-end, dépassant le record du Monde de Dory en 2016 (135 millions de dollars).

Le premier volet des Indestructibles a engrangé au total 633 millions de dollars de recettes et décroché l’Oscar du meilleur film d’animation en 2005.

«Les gens attendent ce film depuis très longtemps, a expliqué Samuel L. Jackson, qui prête de nouveau sa voix au super-héros Frozone, lors de l’avant-première à Hollywood la semaine dernière. Ceux qui ont vu le film à un certain âge ont maintenant des enfants, à qui ils vont montrer l’original avant de les emmener voir celui-là», a-t-il ajouté.

Pour ce second opus, c’est la maman Hélène qui travaille à sauver le monde, laissant à son époux Bob le soin de gérer la maison et les enfants Violette, Flèche ainsi que le petit dernier Jack-Jack. Une tâche pas de tout repos au regard de ses incroyables pouvoirs.

Mais la famille Parr et leur allié Frozone devront renfiler leurs costumes pour lutter contre un nouveau super-vilain qui menace le monde.

«C’est comme un film d’espionnage, très sophistiqué, qui rappelle les années 60, a affirmé Holly Hunter, la voix américaine d’Hélène. Il y a des influences très différentes, qui viennent des passions de Brad, son enfance, sa façon d’être un papa. Il a mis tout ça au mixeur d’une façon très personnelle.»

Malgré un fossé de 14 ans, Les Indestructibles 2 débute environ cinq secondes après la fin du premier, quand la famille de super-héros fait face à une nouvelle menace.

«Nous avons laissé les gens sur leur faim à la fin du premier film […] Il y avait ce méchant, tout le monde voulait connaître l’issue du combat, a expliqué la productrice Nicole Grindle. C’est un truc qu’on peut faire dans l’animation alors qu’on ne peut pas attendre 14 ans dans un vrai film.»

Les critiques sont sous embargo jusqu’à la sortie du film dans les salles, mais les journalistes spécialisés et les amateurs ayant assisté à l’avant-première ont pu réagir sur les réseaux sociaux. Et la plupart semblent adorer.

«Indestructibles 2 est très marrant. Très bon travail de construction des personnages et de leur univers, c’est super-marrant et il y a tout le temps de l’action, a dit sur Twitter Éric Eisenberg, du site spécialisé CinemaBlend. J’avais des doutes, mais j’ai été très impressionné. Je le classe comme l’une des meilleures sorties de l’été.»

Pour Chris Hayner, de Gamespot, la suite «améliore pratiquement tout» du premier film, malgré un scénario «un peu prévisible»: «Le visuel est incroyable, les personnages sont fantastiques et l’histoire est très marrante.»

«La partie super-héros est secondaire par rapport au rôle que l’on joue dans une famille, a expliqué Brad Bird, pour expliquer le succès de son premier film. Tout le monde a été bébé, beaucoup d’entre nous ont été un gamin de 10 ans hyperactif ou a connu des problèmes d’adolescent, et nombreux sont ceux qui ont eu des enfants.»

Nos dernières videos