LIÈGE

Fusillade à Liège: des policiers créent un écusson afin de récolter des fonds pour les familles des victimes

Fusillade à Liège: des policiers créent un écusson afin de récolter des fonds pour les familles des victimes

Capture d’écran/RTL Info

L’ASBL Belgian Blue Line a créé un écusson dans le but de récolter des fonds pour les familles des victimes de la fusillade survenue à Liège du 29 mai dernier sur le boulevard d’Avroy.

Au lendemain de la fusillade à Liège du 29 mai dernier qui a fait trois morts, l’ASBL Belgian Blue Line a créé un écusson afin de récolter des fonds pour les familles des deux policières qui ont perdu la vie sur le boulevard d’Avroy. La somme récoltée sera également répartie entre les différents membres du peloton anti-banditisme blessés durant l’intervention.

De forme circulaire, l’écusson comprend le blason de la Cité Ardente, une policière au garde à vous et plusieurs étoiles, la date de la fusillade et la phrase «United we stand». «La policière sur l’écusson représente nos collègues féminines qui sont tombées, explique hristophe Motte, vice-président de l’ASBL, au micro de RTL Info. Les étoiles au-dessus représentent nos deux collègues et le membre de la société civile. Les étoiles en dessous sont pour les 4 collègues blessés.»

Les écussons vendus exclusivement sur internet ont déjà permis de récolter 8 000 euros, dont 4 000 euros en seulement 24 heures après les tragiques événements, mais l’ASBL espère atteindre la somme de 20 000 euros.. «Nous, on donne de l’argent. La famille et les policiers font ce qu’ils veulent avec. C’est une somme sur laquelle ils peuvent compter.»

Un millier d’écussons est déjà été réservé par de nombreux Belges mais pas uniquement car la solidarité envers les familles liégeoises a dépassé les frontières. «On a eu beaucoup de commandes à l’étranger dont le Qatar, l’Australie, le Canada…»

L’ASBL n’en est pas à son coup d’essai car elle avait déjà réalisé un écusson suite aux attentats de Bruxelles en mars 2016. Un écusson sur lequel figurait également la phrase «United we stand». Le modèle liégeois, vendu au prix de 8 euros, ne sera pas disponible avant le mois d’août. Pour commander: https ://www.belgianblueline.com/shop