Le ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio a rendu visite aux bénévoles du Petit Hameau. Ils l’ont notamment interpellé sur la question du fauchage tardif.