Proximag

Une Société qui remonte au XIXe !

«La Société Royale «Jeunesse Les Rouges» est une des deux sociétés organisatrices des festivités qui animent le village à la fin du mois d’août, festivités qui ont valu à notre village l’appellation flatteuse de «pays des cramignons», explique Olivier Ernoux, président du comité des fêtes.

La Société Royale Jeunesse Les Rouges ou plus communément les Rouges est une société folklorique dont les racines plongent loin dans l’histoire du village d’origine. Tout commence sur base des clivages politico-religieux (opposition entre libéraux et catholiques) à la fin du XVIIIe siècle. C’est entre 1830 et 1840 qu’apparaissent des Jeunesses Rouge et Bleue. Ces appellations colorées, typiques de la Basse-Meuse, trouvent leur origine dans la couleur des fleurs des champs qui servaient à l’époque de cocarde à chaque société: le coquelicot chez les Rouges et le bleuet chez les Bleus.

Chaque année à la fin du mois d’août, le folklore local bat son plein avec comme point d’orgue les cramignons au cours desquels chaque société parade derrière son harmonie. «La société qui sort de son local avec le plus de couples est le vainqueur de la journée.» Un défilé de toilettes parcourt d’abord les rues du village, marquant des haltes péket qui donnent le ton de l’ambiance bon enfant de la manifestation. En fin de journée, le cortège se transforme en une gigantesque farandole pour rejoindre ses locaux, non sans avoir affronté le cramignon adverse dans le cadre d’une joyeuse et tonitruante «daye». Le lendemain, tout le monde remet le couvert et une autre tradition vient se greffer sur celle du cramignon: la décapitation des oies.

Cette année, la fête se déroulera 27 et 28 août mais cela n’empêche pas la Jeunesse des Rouges d’organiser diverses activités tout au long de l’année comme la Foire du vin, du théâtre.

www.rodjesdihermalle.be