TENNIS - ROLAND-GARROS

Elise Mertens: «Prête pour affronter la N.1 mondiale»

Elise Mertens: «Prête pour affronter la N.1 mondiale»

Elise Mertens a retrouvé tout son tennis après deux tours perfectibles. De bon augure avant les huitièmes. Photo News

Elise Mertens n’a pas traîné sur la route de son premier huitième de finale parisien, ce samedi, s’imposant face à l’Australienne Daria Gavrilova, 25e mondiale et tête de série N.24. samedi sur la terre battue parisienne. Elle jouera la N.1 mondiale Simona Halep pour une place de quarts de finale.

Le soleil retrouvé a manifestement inspiré Elise Mertens, avait-elle envie d’en profiter ailleurs que sur le court N.7 de la Porte d’Auteuil, mais toujours est-il que la 16e joueuse mondiale (tête de série N.16) a mis le turbo pour rejoindre les 8es de finale, un stade qu’elle n’avait encore jamais atteint à Roland-Garros.

Comme l’an dernier au 1er ici-même (première victoire en Grand Chelem), et comme au 2e tour de l’Open d’Australie en janvier, Elise Mertens a dominé l’Australienne Daria Gavrilova, 25e mondiale, mais alors que les matches précédents avaient été très serrés, elle a bouclé en deux sets et 62 minutes à peine (6-3, 6-1).

«Autant j’étais sortie frustrée de mon 2e tour, voire de s mes deux premiers tours, autant je suis très heureuse du niveau de jeu que j’ai pu développer sur le court ce samedi, confiait la Limbourgeoise après-match. J’ai pu jouer exactement comme je l’avais préparé. Bien sûr je l’avais déjà jouée, donc je la connaissais, mais j’ai été assez agressive, précise et présente. Je suis très fière...»

La N.1 belge a ainsi rejoint le stade des 8es de finale à Roland-Garros pour la première fois de sa carrière. Elle y affrontera la N.1 mondiale roumaine Simona Halep (N.1).

C’est la deuxième fois qu’Elise Mertens dispute les Internationaux de France, elle avait été battue en 16e de finale l’an dernier par l’Américaine Venus Williams et c’est la deuxième fois qu’elle affrontera la N.1 mondiale, qui la battue à Madrid (mais Mertens traînait des soucis de santé depuis le tournoi de Rabat).

«Ce n’est pas fini... On est en deuxième semaine: tout est possible. Face à Halep, je jouerai crânement ma chance. Je suis prête physiquement et mentalement à relever le défi».

Elise Mertens avait rejoint les demi-finales de l’Open d’Australie en début d’année.

Nos dernières videos