ANTOING

Le bourgmestre d’Antoing victime de menaces

Le bourgmestre d’Antoing victime de menaces

Bernard Bauwens a déposé plainte. ÉdA

Hier après-midi, le bourgmestre d’Antoing, Bernard Bauwens a, à nouveau, été victime de menaces de la part d’un marchand de sommeil.

Depuis plus d’un an, Bernard Bauwens est régulièrement pris pour cible par un marchand de sommeil qui n’a pas apprécié que le bourgmestre d’Antoing décide de la fermeture de deux de ses maisons insalubres et inhabitables. Dernier fait en date, ce vendredi après-midi… «Des voisins m’ont signalé l’avoir vu, à nouveau, déposer des déchets en face de chez moi, explique le bourgmestre. Après ces premiers faits, il est revenu pour y abandonner un vieux tapis.» Alertée, la police a rapidement pu interpeller l’individu, en état d’ébriété. Une plainte a été déposée par le bourgmestre, s’ajoutant aux autres plaintes déjà enregistrées auparavant à l’encontre de cet homme. «Nous attendons de voir si le Parquet se saisit de l’affaire et met le dossier à l’instruction pour poursuivre cet individu face au tribunal correctionnel. Comme les faits ciblent ma personne, en tant que bourgmestre, l’avocat de la Ville suit le dossier.»

Un cadavre de chat déposé devant chez lui

Interpellations en rue, menaces téléphoniques, dépôts de déchets et… d’un cadavre de chat devant le domicile du bourgmestre, les faits sont particulièrement graves et interpellants. «Si cet homme est capable de tuer un chat, on peut se dire qu’il est capable de s’en prendre physiquement à une personne, souligne le maïeur antoinien. Lorsque cet homme me dit «Bauwens, tu ne seras pas toujours bourgmestre…», je prends cela comme une menace de mort! Des photos ont été prises et les messages téléphoniques enregistrés afin de pouvoir les joindre aux plaintes déposées.»

Une plainte déposée ce lundi pour une menace sur Facebook

Bernard Bauwens remarque que, ces dernières années, les bourgmestres sont de plus en plus victimes de menaces, et ressentent des intimidations, dans le cadre de leur fonction. «Aujourd’hui, j’ai décidé de plus rien laisser passer, insiste-t-il. Une plainte sera déposée pour tous les faits de menaces dont je suis victime, en tant que citoyen et en tant que bourgmestre. Ainsi, ce lundi, je vais à nouveau me présenter à la police pour porter plainte suite à un message sur Facebook qui fait référence d’armes et de pelles en menaçant un certain B.B.B., incontestablement Bernard Bauwens Bourgmestre. Il ne faut pas oublier que des faits minimes, des écrits ou des paroles, peuvent rapidement devenir plus graves… comme ça a malheureusement été le cas avec le bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne.»


Nos dernières videos