Les obsèques de la petite Maëlys se tiennent ce samedi, neuf mois après sa mort

Les obsèques de la petite Maëlys de Araujo se déroulent ce samedi après-midi en Isère (centre-est de la France), neuf mois après sa mort. Les causes de son décès, reconnu par son meurtrier Nordahl Lelandais, ne sont pas encore établies.

Les obsèques de Maëlys, 9 ans, ont lieu ce samedi après-midi à la Tour du Pin, en Isère (centre-est de la France). Pour rappel, la fillette avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, en marge d'une fête de mariage au Pont-de-Beauvoisin, une commune située à une vingtaine de kilomètres du lieu des funérailles. Nordahl Lelandais, un ex-militaire de 35 ans, avait avoué, en février dernier, l'avoir tuée «  involontairement » en la frappant au visage. Les causes de sa mort doivent encore être déterminées. 

Ce samedi, les habitants de cette petite commune se sont réunis pour rendre un dernier hommage à la fillette. La cérémonie a été ouverte au public. Les médias étaient par ailleurs priés de ne pas assister à la cérémonie, et de rester à l'extérieur de l'église. « Les parents ne souhaitent pas que la presse puisse [y] pénétrer pour garantir la sérénité de la cérémonie, ni qu'elle soit présente au cimetière, l'inhumation devant avoir lieu dans l'intimité », a indiqué la préfecture de l'Isère dans un communiqué.

« Neuf mois que nos vies sont brisées [...] j'ai partagé neuf années de bonheur avec toi », a déclaré en larmes Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de Maëlys, au début de la cérémonie. 

Pour permettre aux citoyens de suivre la cérémonie, un écran géant a été installé sur le parvis de l'église, diffusant des photos de la fillette. 

Des ballons blancs ont été accrochés sur la devanture des commerces. Symboles de l'innocence, ils font écho aux fleurs « blanches et naturelles » demandées par la famille de Maëlys. 

Nos dernières videos