On votera uniquement sur papier en Wallonie. L’électronique est abandonnée. Du coup, le dépouillement des bulletins va nécessiter davantage d’assesseurs que les quelque 20 000 des dernières élections.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 85 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos