Premier changement: jugée «stigmatisante», la lettre A qui indiquait les personnes ayant demandé à être dirigées vers un bureau de vote adapté aux personnes à mobilité réduite (un bureau sur cinq doit être aménagé en ce sens) est supprimée du registre des électeurs.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 22 des 64 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos