BRUXELLES

Une expo pour enfants à 3 millions d’euros à Bruxelles Environnement

Au BELExpo, les enfants sont amenés à relever des défis qui améliorent la qualité de la vie et de l’environnement. Arnaud GHYS

Bruxelles Environnement a inauguré, dans son enceinte de Tour & Taxis, une toute nouvelle expo dédiée aux enfants. Intitulée «BELExpo», cette expo permanente vise à sensibiliser les plus jeunes aux défis environnementaux au cœur de Bruxelles.

Bruxelles Environnement a inauguré mercredi, dans son enceinte, une toute nouvelle exposition dédiée aux enfants, en présence de la ministre de tutelle Céline Fremault. Intitulée «BELExpo», cette exposition permanente vise à sensibiliser les plus jeunes aux défis environnementaux.

Une fois la porte poussée, les enfants plongent au cœur de Bruxelles, cernés par de grands écrans sur lesquels défilent des photos de quartiers animés, d’espaces verts, de bâtiments exemplaires ou de lieux de consommation durable. À leurs pieds, une carte interactive de la ville retrace les cours d’eau, les pistes cyclables ou encore les potagers collectifs.

Des défis

Équipés d’un bracelet digital, ils sont ensuite amenés à relever des défis qui améliorent la qualité de la vie et de l’environnement. Ceux-ci sont articulés autour de dix thèmes tels qu’une balade à vélo vers le futur, faire pousser un légume, découvrir les métiers verts, rendre une maison plus écologique ou encore collaborer pour un projet d’école ou de quartier.

L’objectif «est d’expliquer à un jeune public et aux familles comment certains déplacements, comportements ou modes de consommation ont un impact sur notre environnement», commente Céline Fremault.

3 millions d’euros

Dotée d’un budget total de plus de 3 millions d’euros, cette exposition est le fruit d’un travail de quatre ans. «Elle a été conçue en collaboration avec des professeurs, des élèves et des conseillers pédagogiques. Il s’agit d’un outil majeur et innovant pour développer la capacité d’action des jeunes générations pour leur environnement», ajoute le directeur général de Bruxelles Environnement, Frédéric Fontaine.

Si les écoles et les élèves de 10 à 14 ans constituent le premier public cible, l’exposition est également ouverte aux familles et mouvements de jeunesse. Elle sera notamment accessible gratuitement ces 2 et 3 juin à l’occasion du festival de l’Environnement.