Le 4 mars, les Italiens ont élu leurs parlementaires (personnes qui écrivent et votent les lois du pays). Les deux partis gagnants ont tenté de former un gouvernement (une équipe de ministres).

Il s’agit du Mouvement 5 étoiles (M5S) et de la Ligue. Le M5S critique ceux qui dirigent l’Italie et les accuse d’être malhonnêtes. Il veut «rendre l’Italie aux Italiens». La Ligue a des idées racistes, c’est un parti d’extrême droite (avec des idées radicales). Les deux partis sont antieuropéens.

Le président italien, Sergio Mattarella, a refusé de nommer le ministre des Finances qui avait été proposé, car celui-ci est antieuro (contre la monnaie européenne, l’euro). Il n’avait pas de garantie que ce ministre maintiendrait l’Italie dans la zone euro (les pays qui utilisent l’euro comme monnaie). Du coup, le gouvernement n’a pas pu être formé.

La situation est bloquée. Aucune solution n’est en vue pour former un gouvernement. Des nouvelles élections devront être organisées dans quelques mois.

Le sondage de la semaine