ETTERBEEK

Première pierre du nouveau centre administratif d’Etterbeek: un funérarium multiconfessionnel s’y logera en sous-sol

La première pierre du nouveau centre administratif d’Etterbeek a été posée ce 29 mai aux jardins de la Chasse. à terme, ce bâtiment de 6 niveaux accueillera administration communale et CPAS, mais aussi un funérarium multiconfessionnel, en sous-sol.

La Commune d’Etterbeek a posé ce 29 mai la première pierre de son nouveau centre administratif. C’est au Bourgmestre Vincent De Wolf qu’est revenu l’honneur.

Ce bâtiment entièrement passif regroupera l’hôtel communal, le CPAS et un commissariat de police. «L’ensemble des services utiles aux citoyens seront donc centralisés et accessibles au même endroit», se félicite la Commune, qui considère le chantier comme «l’une des étapes les plus importantes du vaste projet de réaménagement des Jardins de la Chasse».

Première pierre du nouveau centre administratif d’Etterbeek: un funérarium multiconfessionnel s’y logera en sous-sol
Vincent De Wolf a posé la première pierre du nouveau centre administratif d’Etterbeek, aux Jardins de la Chasse. Commune d’Etterbeek

Le fonctionnaire à la rencontre du public

C’est en 2006 que le Collège a pris la décision de réurbaniser les Jardins de la Chasse. L’ancien hôpital d’Etterbeek est rasé en 2013 et les « briques jaunes » du CPAS en 2014. Le site couvre 3ha. En plus du centre administratif, s’y implanteront 250 logements dont certains sont déjà en construction, une crèche, une maison de la participation et des locaux pour le centre d’aide à l’enfance. Un espace vert public et des parkings souterrains sont aussi prévus.

Pour rappel, le nouveau centre administratif proprement dit sera 100% passif. Conçu par Jasper-Eyers et BAEB, il totalisera 15.000m2 sur 6 niveaux. L’administration communale et le CPAS profiteront du déménagement pour «modifier complètement leur organisation interne», assure la Commune. «Concrètement, les bureaux seront aménagés en “open space” et la zone des guichets sera plus spacieuse». Innovation intéressante: «ce n’est plus le citoyen qui se déplacera jusqu’au service sollicité, quel que soit l’étage où il se situe, mais le fonctionnaire qui viendra à sa rencontre pour le recevoir au rez-de-chaussée ou au premier étage, seuls niveaux accessibles au public».

Un funérarium multiconfessionnel

Le sous-sol regroupera 300 places de parking sur trois niveaux. Autre originalité: «on y trouvera également un funérarium multiconfessionnel, nouveau service que la commune mettra à la disposition des citoyens, en partenariat avec un exploitant privé».

Enfin, le projet inclut également la construction, juste à côté du centre administratif, d’un immeuble comportant 37 logements et un espace horeca au rez-de-chaussée.

Le coût de la construction du centre administratif d’Etterbeek et de l’immeuble de logements attenant est estimé à 35,2 millions€ HTVA. La commune d’Etterbeek finance cet investissement sur fonds propres. Pour assurer ce financement, Etterbeek compte sur les recettes immobilières perçues pour la construction des logements privés sur le terrain dont elle reste propriétaire. «S’agissant de la création d’un nouveau quartier, l’arrivée de nouveaux habitants sera, elle aussi, synonyme de recettes supplémentaires», précise encore la Commune.

La durée totale du chantier (centre administratif + immeuble de logements) est estimée à 450 jours ouvrables. Démarré le 23 août 2017, il devrait se terminer «début 2020».