Certains grands chanceux ne se satisfont pas de l'exclusivité d'une Ferrari dite «ordinaire». C'est pourquoi la marque italienne de légende crée parfois des bolides ultra-rares tels que la SP38, qu'elle vient de révéler. La voiture a été assemblée pour «l'un des clients de Ferrari les plus dévoués», un «grand passionné de course».

Taillée à la fois pour la route et pour les circuits, recouverte de trois couches d'une peinture rouge métallisée, élaborée à partir d'une 488 GTB, la voiture est dotée d'un moteur bi-turbo avec double échangeur d'air inspiré de la F40. Immédiatement après la remise du véhicule à ce fidèle client de Ferrari, la SP38 a effectué quelques tours de pistes très enflammés sur le circuit de Fiorano en Italie.

La masse visuelle de cette SP38 semble concentrée à l'arrière, où les feux ronds sont dédoublés et dissimulés sous une bande noire. La lunette arrière laisse place à des persiennes. Les flancs ont été totalement retravaillés. Vu du dessus, le fin bouclier avant de la voiture s'étire vers des arches de roues musclées pour offrir à la voiture "puissance et agilité", selon Ferrari. Les optiques de cette création ont été conçues pour être aussi fines que possible. La prise d'air est totalement dissimulée sur le côté de la voiture.

Malheureusement, Ferrari ne révèle aucun détail quant à la motorisation. Il s'agit probablement du V8 bi-turbo de 3,9 litres de la 488, qui développe 660 chevaux et 760 Nm de couple.

La voiture sera exposée au Concours d'élégance Villa d'Este sur les rives du lac de Côme, le 26 mai.