BINCHE

Binche ne veut plus avoir les pieds dans l’eau

Binche ne veut plus avoir les pieds dans l’eau

Des fascines en contrebas d’un champ: un des dispositifs mis en place pour limiter les dégâts en cas de grosses pluies Ugo PETROPOULOS

Dans la cité du Gilles, on a souvent de l’eau au-delà des sabots. Après le déluge de 2016, une «task force» inondations s’est mise en place. Voici ses premiers résultats.