BELGIQUE

Pensions: la CGSP Services publics veut connaître la liste des métiers pénibles avant de se prononcer

Pensions: la CGSP Services publics veut connaître la liste des métiers pénibles avant de se prononcer

- Pascal Broze/Reporters

La CGSP Services publics exige d’obtenir les pré-listes devant servir aux négociations sur la détermination des métiers pénibles et des prestations prises en compte pour le calcul de la pénibilité avant d’émettre un avis, réagit-elle jeudi au lendemain du préaccord en la matière conclu entre les syndicats libéral et chrétien et le ministre des Pensions.

 

 

La CGSP Services publics réunira ainsi ses instances fédérales lundi pour se prononcer, annonce-t-elle. Elle n’entend en tous les cas pas «acheter un chat dans un sac». Les revendications de la CGSP ont été partiellement rencontrées, reconnaît le syndicat socialiste. Le conseil des ministres doit cependant encore entériner le pré-accord ce vendredi, rappelle-t-il.

Pour pouvoir émettre un avis en toute connaissance de cause, «et surtout au vu du climat tendu qui régnait hier (mercredi, NDLR) entre les différents niveaux de pouvoir et entre partenaires du gouvernement fédéral», l’organisation demande en outre un délai de réflexion.

La CGSP précise toutefois déjà que, pour elle, les droits acquis en matière de pension au 31 décembre 2019 comportaient non seulement les droits acquis en matière de calcul du montant de la pension mais aussi ceux qui concernent le calcul de la carrière.

L’organisation espère recevoir toutes les informations nécessaires en vue de prendre position d’ici à lundi et la réunion de ses instances fédérales. «La balle est dans le camp du gouvernement», insiste-t-elle.

Nos dernières videos