TOURISME

Trois blogueuses équestres en Ardenne

Trois blogueuses équestres en Ardenne

Les trois blogueuses (en bleu) et leurs accompagnateurs durant ce voyage équestre en Ardenne, trois influenceuses qui ont apprécié les longues balades loin des routes. ÉdA – 40338243566

La marque Ardenne lance «L’Ardenne à cheval». Trois blogueuses ont inauguré les parcours en forêt de Saint-Hubert.

La marque Ardenne a été créée pour promouvoir les tourismes dans cette région naturelle. Le tourisme équestre fait désormais partie des atouts ardennais qu’elle promeut. Pour lui donner de la visibilité à l’étranger, la marque a invité, pour la Pentecôte, deux blogueuses françaises et une hollandaise à inaugurer les parcours tracés en forêt de Saint-Hubert.

Le blog de Laurène Philippot (1), Bretonne établie en Alsace, est vu mensuellement par 55 000 contacts.

Celui d’Ariane Fornia (2) accumule 20 000 contacts par mois. Elle est établie en Provence.

Quant à la Hollandaise Mirre Oost, son Mirre op reis (3) attire mensuellement 5 000 personnes.

Ces trois jeunes blogueuses ont en commun de posséder un cheval et d’adorer l’équitation. Et à leur blog, elles ajoutent des réseaux sociaux, Facebook, YouTube, etc., pour partager leurs passions.

Durant trois jours, ces trois influenceuses ont découvert les routes forestières du massif de Saint-Hubert en compagnie de Julien Libert, animateur de la marque Ardenne.

«Une super inauguration, se réjouit Ariane Fornia, les chemins sont magnifiques, aucune route en macadam, le rêve pour les cavaliers! Il y a des relais équestres, des gîtes équestres, c’est vraiment orienté ‘‘ chevaux ’’ et les tracés sont longs, sauvages. On peut venir avec son cheval ou en louer un sur place. On trouve le même genre de parcours dans le Vercors, dans la Drome, mais moins développés et avec des routes en macadam.»

De quatre à sept jours

Le massif forestier est immense, combien de jours un cavalier peut-il y passer en selle. «Il est possible de faire le tracé en quatre jours, calcule Laurène Philippot, si on parcourt 40 km par jour, on peut le faire plus relax en sept jours. On peut aussi le faire en étoile.»

Ariane a particulièrement apprécié « la proximité avec la vie sauvage. On a rencontré des biches, des sangliers, des marcassins, c’était super. »

Les trois blogueuses ont pris des photos, Mirre aime aussi filmer. Elles ont accumulé des infos, elles ont visité des plateformes d’observation de la faune sauvage, découvert un hôtel, des petits restos sympas. Pour remercier la marque Ardenne de les avoir invitées, elles lui fourniront chacune un texte pour alimenter le site internet visitardenne : Mirre en néerlandais, Ariane en allemand et Laurène en français. Sa refonte est en préparation, il recevra un onglet Ardenne à cheval d’ici septembre.

L’Ardenne à cheval permet de composer soi-même un trajet, en choisissant où loger avec son cheval, où se ravitailler: du sur-mesure pour les cavaliers.

(1)https ://www.carnetdescapades.com/

(2)https ://www.itinera-magica.com/

(3)https ://www.mirreopreis.nl/