CINÉMA

Lukas Dhont se dit prêt pour un prochain film après son succès au festival de Cannes

Lukas Dhont se dit prêt pour un prochain film après son succès au festival de Cannes

- BELGA

«C’est un fantastique début», a réagi dimanche le réalisateur Lukas Dhont à son arrivée à Brussels Airport après avoir remporté la Caméra d’Or au Festival de Cannes. Le jeune belge de 26 ans s’est dit prêt pour un prochain film et une éventuelle participation aux Oscars.

«C’est un fantastique début. J’espère que cela encouragera beaucoup de gens à regarder le film et qu’il touchera le public», a réagi dimanche le réalisateur Lukas Dhont à son arrivée à Brussels Airport après avoir remporté la Caméra d’Or lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes. «Etre nominé aux Oscars a toujours été un rêve. Ce serait formidable», a ajouté Lukas Dhont face à la presse.

Son film «Girl» a remporté samedi soir la Caméra d’Or lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes. Ce prix récompense le meilleur premier film toutes sections confondues.

«Il s’agit d’un prix que l’on ne gagne qu’une fois. Et l’avoir remporté à mes débuts est incroyable. J’espère que cela donnera de la visibilité au film», a encore indiqué le réalisateur.

Le jeune réalisateur a également évoqué son prochain long-métrage: «ce sera un film sur la masculinité. Ce sera à nouveau un film très physique, mais qui sera complètement différent», a-t-il expliqué.

«Girl» raconte l’histoire vraie d’une adolescente née garçon qui rêve de devenir ballerine. «Ce type de sujets devient de plus en plus important. Nous avons fait cela avec beaucoup d’amour pour le personnage principal. Vous sentez que le public est également prêt à découvrir des personnages principaux qui sont issus de la communauté LGBT», a conclu Lukas Dhont.

Le long-métrage a par ailleurs été couronné de la «Queer Palm», un prix indépendant qui récompense un film des sélections cannoises pour son traitement des thématiques altersexuelles (homosexuelles, bisexuelles, transgenres).

Samedi après-midi, il s’était en outre vu décerner le prix Fipresci des critiques de cinéma internationaux dans la section «Un Certain Regard».