ITALIE

Le défilé de la Juventus dans les rues de Turin gâché par un accident

Pour la première fois depuis 2013, les joueurs de la Juventus ont fêté leur titre de champions d’Italie par un défilé en bus dans les rues de Turin, où ils ont été acclamés par des milliers de tifosi. Mais la fête a été un peu gâchée par un accident qui a fait 6 blessés.

La Juventus de Massimiliano Allegri vient d’enchaîner un quatrième doublé Coupe-Championnat consécutif mais n’avait jamais pu pendant cette période célébrer ces succès avec ses supporters, car elle était qualifiée pour la finale de la Ligue des champions en 2015 et 2017 et du fait de l’Euro en 2016.

Après une dernière victoire samedi face au Hellas Vérone (2-1) et la remise du trophée sur la pelouse du Juventus Stadium, Gianluigi Buffon et ses équipiers se sont installés sur un bus découvert qui a quitté le stade dans le brouillard des fumigènes.

Escorté de quelques scooters, il s’est mis en route vers le centre-ville le long du Corso Regina Margherita, un des axes les plus longs de la ville.

Drapeaux en mains - bières et cigares aussi -, les joueurs de la Juve sont ensuite arrivés sur la Piazza Castello, où l’ambiance est montée d’un cran, avec des chants et de nouveaux fumigènes, verts, blancs et rouges aux couleurs de l’Italie, ou noirs et blancs comme le maillot des champions.

Le bus a ensuite traversé la masse des supporters installés le long de la Via Po avant d’arriver à son terminus sur la Piazza Vittorio Veneto, noire de monde et où s’agitaient les drapeaux et écharpes aux couleurs du club champion d’Italie.

Six supporters blessés

La fête a été un peu gâchée par la blessure de six supporters, dont deux sérieusement, quand leur camion sur lequel ils se trouvaient pour suivre la parade des champions avait heurté le câble électrique du réseau de tramway de la ville. Selon les médias, les deux blessés encore gardés en observation à l’hôpital sont un fan italien de 38 ans et un Irlandais de 63 ans.

Dès le matin, des tifosi étaient arrivés à Turin de toute l’Italie pour cette fête, la première depuis 2013, marquée par ailleurs par les adieux au club de Buffon après 17 saisons.

La Juventus a remporté cette saison son 34e titre et sa 13e Coupe d’Italie. Comme le montraient les écussons frappés du chiffre 36 brandis par les joueurs sur le bus, le club se compte deux titres en plus, ceux de 2005 et 2006 qui lui ont été retirés par la justice sportive après le scandale du calciopoli.