VOLLEY-BALL

Fusion pour un seul grand club à Charleroi

Fusion pour un seul grand club à Charleroi

Frédéric de Laminne

En marge de la première journée des finales Wallonie-Bruxelles pour les jeunes, les dirigeants de Charleroi Volley ont dévoilé la prochaine fusion qui va faire grand bruit dans le petit monde du volley carolo.

Les Carolos vont bientôt officialiser leur mariage avec le club de Mont-sur-Marchienne. Il n’y aura donc plus qu’un seul grand club dans la métropole.

« Cette fusion aura lieu à la demande des dirigeants mont-sur-marchiennois, affirme Jean-Pierre Murari, le manager des Dauphines. Cela faisait douze ans que j’attendais un tel événement. » Il faut dire que Mont-sur-Marchienne est la pièce du puzzle qui manquait encore aux Carolos. Les Dauphines sont une référence dans le volley féminin, le Smashing club, qui rejoint la structure avec ses garçons et ses jeunes, a lancé une nouvelle dynamique. Mont-sur-Marchienne est un des fleurons de la formation dans la région. « Avec nos 35 jeunes et les 45 des Mont-sur-Marchiennois, nous allons vivre une nouvelle aventure, se réjouit Stéphane Dupret, membre du comité carolo. Avec cette fusion, on pourra avoir des équipes de jeunes dans chaque catégorie tant chez les filles que chez les garçons et renforcer nos équipes de provinciales. » Un nouveau vent souffle sur le volley carolo