MUSIQUE

Eurovision: pas de finale pour les Belges...

La candidate belge pour le concours Eurovision s’est bien défendue hier soir. Mais en vain. «Sennek un au revoir»... On n’en sera pas.

Première demi-finale pour le 63e concours Eurovision, au Meo Arena de Lisbonne: 19 pays en lice, 10 à retenir pour la finale de ce 12 mai.

À 21 h 20, trois candidats sont déjà passés. C’est au tour de la Belge Sennek, après l’Azerbaïdjan, l’Islande et l’Albanie. Elle a 28 ans, elle vient de Louvain, son vrai nom est Laura Groeseneken et les bookmakers ne l’ont pas vraiment chouchoutée puisqu’ils l’ont placée en 14e position.

Dans le registre mélancolique tonique, A Matter of Time peut s’incruster rapidement dans l’oreille. Et y rester.

Robe noire transparente, la jeune chanteuse commence, le sourire assuré, la voix un petit peu moins. «Sometimes it feels like it’s meant to be broken…» Le moment de vérité vient avec le refrain et la montée dans les aigus. «Before it all echoes, echoes and goes… » Ça passe.

 

 

 

 

 

 

 

La performance est fort honnête, un peu sous son niveau de qualité dans le clip. Mais la voix se raffermit clairement dans la seconde partie de la chanson (écrite notamment avec Alex Callier, d’Hooverphonic). Scénographie sobre. Et c’est déjà fini. Le candidat tchèque, très en forme, est en place.

 

 

 

 

 

 

 

Suivaient encore la Lituanie (à la tonalité fort proche de Sennek), Israël (très déjanté Toy, il en faut toujours), la Biélorussie (romantique, roses rouges, chemise blanche), l’Estonie (La Forza, du pur lyrique), la Bulgarie, la Macédoine, la Croatie, l’Autriche, la Grèce, la Finlande, l’Arménie, la Suisse, l’Irlande et Chypre (le favori des bookmakers).

 

 

 

 

 

 

 

Fin des votes à 22 h 45. Les résultats tombent juste après 23 heures. La Belgique ne fait pas partie des heureux élus pour la finale du 12 mai (la seconde demi-finale aura lieu ce jeudi 10 mai). Déception.