Le public applaudit à s’en fouler les phalanges. Nous sommes un samedi soir d’avril et, pour finir de faire de cette journée presque estivale une complète réussite, la section théâtrale de l’Union royale culturelle de Faulx-Les-Tombes (il y a aussi une section musicale, nous la découvrirons dans une prochaine édition) vient d’enflammer les planches avec son spectacle en wallon «D’on costé… èt d’l’ôte».

Une fois n’est pas coutume, les amateurs de 6e art sont venus en nombre: la salle de l’Union, d’une capacité de 250 personnes, est comble. «Dji vou veu volti», lancerait volontiers le public aux comédiens! «Ça ne se traduit pas littéralement en français, mais ça veut dire quelque chose comme je vous apprécie grandement», sourit Marie-Christine Guillaume, comédienne. Le spectacle pascal, qui sera joué à nouveau le lendemain, est l’une des deux créations annuelles de la troupe. «L’autre aura lieu en décembre prochain. Ici, nous allons nous reposer quelques mois, puis nous reprendrons les répétitions fin août.» Les répétitions! Au moins aussi énergiques que les représentations, elles réunissent, deux fois par semaine, cette dizaine d’amateurs de comédie théâtrale dans la joie et la bonne humeur. «Généralement, c’est le metteur en scène qui choisit la pièce que nous allons travailler. On essaye de trouver les perles qui plaisent à notre public: ces histoires faites de quiproquos, de portes qui claquent, de tromperies et autres cocasseries!» Accueillant des comédiens de tous âges, l’équipe peut encore s’enrichir de nouveaux éléments pour la création à venir. «Pas besoin d’être un pro du wallon, on l’apprend rapidement au fil des répétitions», encourage Marie-Christine. Envie de laisser s’exprimer en patois votre talent de comédien? Contactez Didier Rase, président de l’ASBL.

didier.rase@skynet.be