Lancée par l’abbé Louis Cambron dans les années 60, l’ASBL présidée en 2018 par Jean-Jacques Henry a été créée par un groupe d’amis: l’ancien bourgmestre André Guillaume, Monique Duchêne.

Et Costa Awad, l’actuel vice-président, rencontré avec Jacques Perard, le trésorier: «La première action concrète a été la construction d’une salle privée pour que le club des jeunes s’y réunisse. Le reste s’est construit par phases. Le premier bloc abritait le bar et la salle de cinéma puis de théâtre, et une salle de bowling. Dix ans plus tard, l’agrandissement s’est porté sur la grande salle destinée à accueillir des réceptions et réunir les associations, dont les mouvements de jeunesse. Dès le début des fancy-fairs ont été organisées dans le but de financer les travaux d’entretien. Jacques Duchêne, qui pratiquait la moto a organisé une première balade sur route. Puis elle a pris la direction des chemins pour amateurs d’enduro puis de quads. Nous en sommes à plus de 35 balades au compteur. La prochaine aura lieu samedi 16 juin avec un nombre de participants limité à 300. Les gens de Libin perçoivent bien cet événement annuel parce qu’ils savent que les bénéfices engendrés servent à l’entretien de leur salle. Cela nous a permis de financer quelque 150 000 euros de travaux ces trois dernières années: nouvelle cuisine équipée, isolation complète, remplacement des châssis, mise en conformité aux normes de sécurité… Notre ASBL, qui compte 9 Membres, étant propriétaire du bâtiment, il nous incombe d’en assurer la pérennité. Le but premier, c’est de louer la salle pour des manifestations privées telles que banquets, mariages, réunions de famille. Ou publiques, la Commune y organisant des conférences, noces d’or. Le deuxième, c’est d’accueillir la troupe de théâtre du Papillon qui se produit dans la salle chaque année.»

061 65 65 41